skip to Main Content
514 691-2481 | [email protected]Devise : € EUR | $ CAD | Connexion
Définition De La PNL

Définition de la PNL

La programmation neurolinguistique (PNL) est une approche du fonctionnement humain. Un des créateurs de la PNL, Richard Bandler, a donné la définition suivante : « c’est l’étude de la structure de l’expérience subjective ».
Elle s’appuie à l’origine essentiellement sur l’observation du comportement de la personne, et sur le décodage de sa communication verbale et non-verbale.

La PNL est aussi un ensemble de modèles et de techniques de développement personnel et professionnel destinés à améliorer la communication entre les individus et à s’améliorer personnellement.

La PNL offre des outils extraordinaires de découverte de soi, favorise l’accès aux ressources présentes et déjà acquises par la personne afin de lui permettre de créer un nouveau chemin, pour quitter un état limitant (ou état présent) et avancer vers un état désiré, un objectif.

La PNL est une approche résolument orientée vers les solutions : elle se concentre sur le « comment je peux atteindre X » plutôt que sur le « pourquoi je ne l’atteins pas ».

La PNL vise la modélisation de l’excellence humaine et le transfert de compétences.

Pour cela, elle fournit des outils permettant de «désapprendre» des automatismes qui ne nous conviennent pas (ou plus), pour les remplacer par de nouvelles options, de nouveaux choix, plus à même de s’adapter à nos objectifs actuels et futurs.

Programmation 

Nos expériences vécues nous amènent à développer des automatismes, conscients et inconscients, pour améliorer et accélérer notre fonctionnement dans des contextes donnés. Vous pouvez remplacer le terme « programmation » par « automatismes » ou « apprentissages ».

Neuro 

Ces expériences et ces « programmes » (ou automatismes) sont codés dans notre cerveau et, plus largement, dans l’ensemble dans notre système neurologique.

Linguistique 

Ces automatismes s’expriment et se manifestent à travers la structure de notre langage verbal et non verbal. Celui-ci est le reflet de nos systèmes de représentation internes. En décodant notre langage, et à l’aide de celui-ci, nous pouvons ainsi modifier nos « programmes » et la façon dont notre système neurologique les code. Cela amène à la création d’autres représentations internes et, en conséquence, à la mise en place de nouveaux états internes plus satisfaisants.

(c) UNICPNL, tous droits réservés.

Back To Top